Les scènes associées à la figure de Noé dans l’art paléo-chrétien.

 Noé est rarement représenté seul dans l’Antiquité. Il est souvent associé à des figures telles que : Jonas, Moïse faisant jaillir l’eau du rocher, Daniel, le Bon Pasteur, la multiplication des pains, la guérison du paralytique ou la résurrection de Lazare1. Il est intéressant de noter que deux des trois thèmes les plus fréquemment associés à Noé sont liés à l’eau ; l’eau comme épreuve pour Jonas et l’eau comme source de salut pour les Hébreux dans le désert. Les trois thèmes issus de l’Ancien Testament soulignent tous la « grâce salvatrice de Dieu »2.

La présence de ces thèmes à côté de l’arche de Noé relève d’un programme iconographique complexe articulé autour des notions de baptême, de salut de résurrection et de puissance salvatrice. Moïse faisant jaillir l’eau du rocher est un symbole du salut3. Paul considère le rocher comme une image du Christ duquel jaillit l’eau du baptême4. Tertullien identifie également cette eau à celle du baptême5. Lazare et le paralytique sont des figures symboliques de la résurrection6. Daniel dans la fosse aux lions représente la puissance salvatrice de Dieu7. Enfin, Jonas, lorsqu’il est représenté au repos, le Bon Pasteur et la multiplication des pains symbolisent les idées de paix et de félicité dans l’au-delà8. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les représentations de Noé sur les fresques des catacombes mais également sur de nombreux sarcophages9. Sur ces derniers, Noé est plus rarement associé à des scènes du Nouveau Testament, c’est l’association avec Jonas qui le plus souvent domine. La représentation de Noé demeure là encore stéréotypée : debout dans un coffre ouvert, il a les bras levé et accueille la colombe.


 1 – Jonas est associé à Noé à 15 reprises, Moïse à 10 reprises, Daniel à 8 reprises, le Bon Pasteur et la Multiplication des pains à 7 reprises, la guérison du paralytique et la résurrection de Lazare à 6 reprises.

2 – Simon, M., « Symboles sotériologiques chez les juifs de la Diaspora », La soteriologia dei Culti orientali nell’impero romano : Atti del colloquio internazionale su La soteriologia dei culti orientali nell’Impero Romano, Roma, 24-28 settembre 1979, Leiden, 1982, p.789.

3 – Van Moorsel, PPV, « Il miracolo della roccia nella letteratura e nell’arte paleocristina », RACrist, 40, 1964, p.221-251.

4 – 1 Cor, 10, 4

5 – Tertullien, De Baptismo, 9, 3

6 – Dulaey, M., «  Les paralytiques des Évangiles dans l’interprétation patristique : du texte à l’image », REAug 2006 52 (2), p. 287-328. Partyka, J.S., La résurrection de Lazare dans les monuments funéraires des nécropoles chrétiennes à Rome : (peintures, mosaïques et décors des épitaphes) : étude archéologique, iconographique et iconologique, Travaux du Centre d’archéologie méditerranéenne de l’Académie polonaise des Sciences, 33, Varsovie, 1993.,

7 – Prigent, P., « Images chrétiennes, images sacrées : un problème historico-théologique du paléo-christianisme », RHPhR, 1996, 76 (2), p.179-193.

8 – Prigent, P., « Du bon usage de l’image dans l’Église ancienne », RHPhR, 1991, 71, p.61-72 ; Schumacher W. N., « Hirt und « Guter Hirt ». Studien zum Hirtenbild in der römischen Kunst vom 2. bis zum Anfang des 4. Jh.  unter besonderer Berücksichtigung der Mosaiken in der Südhalle von Aquileja ». Freiburg, 1977

9 – Bovini, G., Brandenburg, H., Deichburg, F.W.. Repertorium der christlichen antiken Sarkophage. I, Wiesbaden, 1967. Bovini, G., Brandenburg, H., Dresken-Weiland, J.. Repertorium der christlichen antiken Sarkophage, II Mainz am Rhein, 1998. Thilo, U, Christern, B., Bovini, G., Brandenburg, H.,. Repertorium der christlichen-antiken Sarkophage. III, Mainz am Rhein, 2003. Tome I, nos 23, 35, 41, 46, 121, 133, 143, 145, 155, 156, 269, 342, 356, 364, 366, 386, 397, 486, 637, 731, 797, 834, 836, 887, 893, 959, 987 ; Tome II, nos 32, 182, 242, 420.



Thomas Reyser

enseignant Hist-Géo, Docteur en histoire spécialisé dans les religions du monde grec. Doctor, Teacher, Ancient Greek History.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookLinkedInPinterestGoogle PlusFlickr

Laisser un commentaire